EST'Ô'CALME | Espace de thérapies manuelles

UN SOUTIEN PAR DES MAINS DE FÉE

Traitements post-op’

Après l’opération

Lorsqu’il y a des cicatrices, le champs énergétique a été également coupé. Il est donc important de rétablir au plus vite un flux libre du Qi* qui permettra à la personne de retrouver son état de santé. Le Shiatsu sera alors indiqué.

D’autre part, certaines cicatrices peuvent ne pas être toutes lisses ou fines et il faut donc apprendre à « les travailler » tous les jours chez soi. En cabinet, lors d’un massage, je montre les gestes à faire dans ce cas-là.

Après une opération importante, le métabolisme doit se remettre en route (péristaltisme régulier) et les organes auront un gros travail de nettoyage à faire (foie triant les médicaments qui seront ensuite évacués par les reins et/ou le côlon), ce qui entraîne une sur-fatigue du corps. Pour soutenir ce travail, le Shiatsu est indiqué.

Des prothèses (hanches, genoux, doigts,…) nouvellement installées nécessiteront une adaptation du corps et des compensations s’installeront peut-être pendant ce temps d’adaptation. Là, les massages sont souverains.

Avoir été couché/e pendant une longue période ou lors d’une immobilisation prolongée d’un membre ou d’une partie du corps, peut  créer des rétentions d’eau : ici, c’est le DLM qui sera indiqué.

*Qi : concept énergétique chinois que nous qualifions d’ « énergie vitale » ; le Qi est la matière énergétique circulant dans notre corps au-travers des canaux formés par les méridiens.